À propos...

 

Photo nath 1

Crédit photo : Dorinne Johnson

Discutez avec Nathalie Charlier et vous comprendrez très vite qu’elle a eu deux vies. L’avant et l’après. L’avant ? C’était un poste de cadre administratif dans l’Enseignement Supérieur, un quotidien de maman occupée par ses quatre enfants, et d’épouse comblée auprès de celui qui la soutient comme personne. L’après ? C’est une carrière d’écrivain à succès qui ne se régale jamais autant que quand elle parvient à faire rêver ses lectrices de plus en plus nombreuses. 

Cette seconde vie débute en 2009, lorsque coucher ses histoires sur le papier lui apparaît comme une évidence. En 2012, alors qu’elle avait envoyé un de ses romans sur les conseils de son marie pour avoir l’avis d’un professionnel, celui-ci est retenu et publié aux Éditions Amorosa. À la suite de cette première expérience, elle décide de voler de ses propres ailes, afin d’être totalement libre du contenu et de la forme de ses récits. Dès 2013, elle opte pour l’auto-édition en créant NCL Éditions. Dès lors, plus rien ne l’arrête. 

La série numérique Apprends-moi lui apportera un lectorat fidèle, mais c’est au moment de la parution du premier tome de Troublante Obsession que tout s’emballe. Deux autres opus suivront, ainsi qu’une saga new-adult, Ecstasy, entre autres. 

Depuis, ses deux vies se conjuguent parfaitement, puisqu’elle a décidé de prendre une retraite anticipée afin de se consacrer pleinement à sa passion et à sa famille. Ses titres se classent régulièrement dans le top des meilleures ventes sur les plateformes de téléchargement. Une auteure prolifique avec déjà une vingtaine de romans publiés à son actif et plus de quatre-vingt mille exemplaires vendus sous le label NCL Éditions. En 2016, elle est approchée par la maison d’édition HarperCollins et, depuis, les collaborations s’enchaînent avec déjà trois romans et trois nouvelles publiées. Le premier opus « ton arrogance, mon insolence » s’est vendu à plus de 25 000 exemplaires. 

En 2019, pour se prouver qu’elle est capable d’écrire autre chose que de la romance, elle décide de faire paraître via Librinova, une comédie policière et choisit pour la première fois depuis le début de sa carrière de ne pas le faire sous son nom habituel, mais sous le pseudo Naëlle Charles afin de bien différencier ce cosy crime des romances qu’elle écrit depuis plus de dix ans. 

  • 2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.